Accessoires·Enfant - BB

Le coin du sommeil

Aujourd’hui je vais vous présenter le coin dodo de la demoiselle, il est composé de :

  • Mon berceau de bébé retappé
  • Un matelas fait de kapok
  • Un topponccino
  • Une turbulette
  • Un petit doudou assorti

Le matelas:

Commençons par le matelas, nous avions commencé à penser à son matelas avant sa naissance, nous avions lavé de la laine récupérée chez le berger qui vend des agneaux à l’AMAP, puis la laine étant vraiment très sale, il fallait absolument la carder pour pouvoir en faire un matelas. A cours de temps nous avons fini par laisser la laine dans un coin, et nous avons finalement utilisé du kapok pour rembourrer le matelas de demoiselle J.

Ce Kapok c’est ma tante qui l’as gentiment ramené de bali autant dire qu’avec 5kg, j’ai de quoi faire un sacré stock de coussins et de matelas:D

Le kapok est une fibre naturelle qui pousse dans de très grands arbres, elle est naturellement anti acariens, et non allergène, bref une fibre vraiment intéressante. Le seul bémol (par rapport à la laine) c’est que la fibre n’est pas élastique, c’est à dire qu’elle va petit à petit se tasser avec le temps et ne retrouvera pas son gonflant.

Mais pour un matelas de bébé, qui ne sert pas très longtemps, on s’est dit que ça valait le coup.

Le matelas est fait pour un petit berceau de 42×80 cm, (donc bientôt trop petit). La première « housse de matelas » que j’avais faite était aux dimensions exactes du matelas, avec un bandeau de côté de 4cm de haut. Mais une fois posé sur le lit (et rempli, sinon c’est pas drôle), il était bien trop petit.

J’ai donc refait une housse avec bien 10cm de plus dans les 2 dimensions, et là, c’est bien mieux, le matelas est rentré à peine en force, ce qui lui permet de bien épouser la forme du lit.

dsc_0280
Le dessus du matelas

Au départ je n’avais fait que quelques « pompons » (autrement appelés bouffettes, pour maintenir les fibres en place), et puis après quelques nuits, j’en ai rajouté, d’où les traits sur le matelas, pour placer rapidement et régulièrement les « pompons » supplémentaires et donner un gonflant plus confortable au matelas.

dsc_0283
Zoom sur le dessus de matelas

Au dessous du matelas j’avais fixé les premiers « pompons » avec des gros boutons de manière à pouvoir resserrer les nœuds facilement avec le tassement (qui dans mon cas ne sont pas réellement des pompons de matelas, mais plus un bidouillage avec des carrés de tissus aux endroits où passent les fils pour ne pas déchirer la toile). Ces boutons m’ont bien aidé à resserrer les fils lors de l’ajout des autres « pompons »

dsc_0281
Le dessous du matelas

En conclusion, je suis plutôt contente de ce matelas, au bout de 4 mois et demi d’utilisation, il ne s’est pas trop tassé (un bébé ne pèse pas bien lourd quand même…), et il a l’air bien confortable. Il est assez ferme (comme ce qui est préconisé).

Le topponcino

J’ai découvert ce mini matelas sur des blogs parlant de montessori. Le topponcino est utilisé pour les tout petits, il permet de pouvoir les déplacer d’un endroit à un autre en maintenant toujours bien leur tête, cela permet aussi aux tout petits de garder leur odeur.

J’en avais fait 2 en prévision ( je veux dire par là, que je ne les ai pas fait en courant entre 2 allers-retours à l’hopital…).

Ils sont réalisés avec 2 épaisseurs de molleton de coton épais de chez biotissus, avec une housse simple, type housse d’oreiller.

dsc_0285
Les topponcinos et leur housse

Au final, on s’en est peu servi comme tel, parce qu’après 2 mois et demi de vie, même si la demoiselle était petite, elle tenait déjà un peu sa tête, et ce n’était donc pas comme avec un nouveau né…Il nous a servi sur le matelas pendant quelques mois pour « aplanir » un peu les rebonds du matelas.

La turbulette

C’est le modèle de turbulette japonisante des moutons de kallou. Je l’ai trouvé très joli, et je voulais en faire une dans ce tissus alice des trouvailles d’amandine depuis longtemps. Ce coupon restait dans mon stock pour le jour où… et puis voila quand j’ai su que j’étais enceinte, j’avais déjà cette turbulette en tête.

dsc_0311

J’en suis ravie, je la trouve très joli, mais seulement voilà pour moi ce modèle présente un gros inconvénient (qui vient peut être de son épaisseur): le bébé ne peut pas attraper ses mains, et ça c’est quand même bien dommage.

dsc_0312

Je voulais que cette turbulette soit bien chaude pour accueillir la demoiselle, elle est donc triplée avec une épaisseur de molleton de coton épais (il n’est plus dans les références du site…), je n’arrive pas à retrouver le grammage, mais ça doit être quelque chose comme du 150g/m².dsc_0313

La triplure est du molleton sweat en coton, tout doux pour l’intérieur.dsc_0314

Son doudou, simple carré de coton « alice », doublé en jersey (récup’ d’un vieux t-shirt). Ce carré à des angles « allongés », pour pouvoir les nouer, afin que les petites mains puissent l’attraper facilement.dsc_0315

Sa taille a été calculée pour pouvoir se glisser dans mon soutien gorge en journée, comme ça il se charge bien de mon odeur, et hop la nuit il est avec elle. Ne croyez pas pour autant qu’elle fait ses nuits !!!!dsc_0316

Ni qu’elle dort loin de nous, puisque son lit est collé au notre. 😀 Il était juste impensable pour moi de devoir me lever pour allaiter…Et l’avoir à côté de nous après ce long séjour à l’hôpital était plutôt rassurant.

Son coin dodo est plutôt confortable, mais ne va pas durer bien longtemps puisqu’elle commence à se déplacer dans le lit, et que les barreaux ne sont pas très haut. Pour l’instant elle ne se retourne pas encore, on a quelques semaines devant nous pour passer à la taille de lit du dessus.

Je m’étais promis de ne pas rester à nouveau un mois sans publier d’article avec tout ce que j’ai à vous montrer, mais les journées passent trop vite, alors j’ai mis presque un mois à préparer cet article :D.

Je vais  donc essayer de publier plus souvent, mais je ne vous promet rien:D, en tous cas, la MAC n’est pas en vacances, et l’atelier a été tout réorganisé, je m’y sens encore mieux qu’avant :).

Récap’:

  • Turbulette japonisante Les Moutons de Kallou, réalisée avec le tissu alice des trouvailles d’amandine, un molleton de coton épais de chez biotissus pour la triplure et un molleton de coton écru sweat, de chez Atoutissus à Clermont.
  • Kapok : Vient de bali après un tour de scooter et un grand tour de bateau (c’est pas très écolo tout ça…)
  • Topponcino réalisé avec du molleton de coton épais de chez biotissus (le même que pour la turbulette) – il rétrécit un peu au lavage. Le coton pour la housse est un joli coton uni ramené d’Inde par ma maman.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

11 réflexions au sujet de « Le coin du sommeil »

  1. Elle est beeeeelllleeee la turbulette ! /* & vive les doudous qu’on garde contre soi … Moi je lui mettais mon tiche dans la couveuse, ça devait sentir bon là dedans ! /
    Tu as fait le matelas de ta puce ? /
    En fait il faudrait lire : QUOI ??? tu as FAIT le MATELAS ??? Un MATELAS ??? */

    J'aime

  2. Ce coin dodo est super! Tu n’as pas le temps de publier mais c’est parce que tu fais des tas de trucs!! Bravo! Voilà une petite puce bien gâtée avec une maman si prolifique!

    J'aime

  3. Je découvre le topponcino ! On arrête pas le progrès ! Ca doit être pratique pour que le nain ne se rende pas compte qu’on l’a reposé après l’avoir endormi au bras^^Ta turbulette est très belle, mais comme toi j’avais été décue de la mienne, bras trop raides et surtout Petit Dodu qui était déjà un forcené à 3 mois arrivait à sortir entièrement les pieds ! Echec donc, je l’ai filée à Emmaus pour un bébé plus zen que le mien !

    J'aime

  4. Je te dirai si le topponcino est vraiment pratique pour le prochain nain, parce qu’en sortant de l’hopital on avait tellement pris l’habitude de la trimbaler de la couveuse à sur nous avec tous les tuyaux que ça nous a paru bizarre d’utiliser le topponcino à la maison. Mais c’est mignon !

    Merci;)

    J'aime

  5. Merci Axelle,

    Le tissu est vraiment chouette, mais pour la forme, je trouve vraiment que ça ne convient pas à un bébé de moins de 6 mois. (Le bébé étant privé de ses mains puisque l’effet manches kimono est trop large pour les bras de bébé. Après c’est peut être juste parce que je l’ai faite trop épaisse… Peut être qu’en version été c’est mieux !

    Et j’ai vu ton commentaire sur un article de Blousette Rose, tu vas être maman ?

    A bientôt. Hélyette

    J'aime

  6. quel joli coin et quelle belle turbulette ! et puis un matelas maison et tout et tout, quel courage ! ça a l’air tellement douillet! j’avais fais un toponccino moi aussi avec une chute de peau de mouton que je glissais dans une housse en jersey mais ça n’a pas duré longtemps étant donné la taille de ma peau et du gabarit de mon troll !

    J'aime

Laisser un commentaire - il sera lu avec attention

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s