Blabla·Concours

Cueva del Chufin – le T-shirt

Début octobre, la rédac’ de Thread&Needles a concocté un concours d’automne : Au fil des voyages – un vêtement ou un tricot inspiré d’un voyage. Il faut que ce vêtement soit portable au quotidien.

Ma première inspiration était mon pull tricoté que je venais juste de terminer, mais il fallait créer ce projet spécialement pour le concours.

J’ai eu plusieurs idées, mais je n’arrivais pas vraiment à les concrétiser (tissus mahorais ou encore associer un vêtement avec le vol en montgolfière qu’on a fait il y a quelques semaines…), jusqu’au moment où une nouvelle idée m’est venue en tête, et hop la mise en pratique s’est faite vraiment rapidement.

Nos vacances en Espagne cet été.

Nous avons visité beaucoup de grottes, dont bon nombre d’entre elles sont des grottes préhistoriques (tu suis l’histoire de la grotte expliquée tout en espagnol alors que ton niveau d’espagnol s’est arrêté à tes cours au lycée???), au final on s’en est pas trop mal sortis, et on a bien compris l’histoire des lieux, les différentes peintures et gravures.

Les gravures qui nous ont le plus marqué sont celles de la grotte de chufin [Cueva del chufin] dans les Asturies. L’entrée de la grotte surplombe une petite rivière (bien élargie depuis la création du barrage en aval – qui a failli engloutir la grotte a quelques mètres près !). L’entrée de cette grotte était le lieu de vie principal de ceux qui y séjournaient d’après ce qu’on nous a raconté, nous on y était pas pour vérifier à cette époque là !

Revenons au concours : J’ai cousu pour Mister J. ! Le patron du t-shirt est le t-shirt à col rond de Christelle Beneytout du livre Couture casual wear HOMME.

J’ai d’abord fait une toile avec les mesures de Mister J. Je ne la présenterai pas ici parce que certaines toiles ne sont pas présentables. J’ai donc modifié les emmanchures, redessiné les manches en conséquence (en partie grâce à ce tuto, et à des t-shirt qui lui vont bien), réduit la largeur de buste, et c’est déjà pas mal ! Au moins j’ai maintenant son t-shirt de base dessiné, les prochains iront plus vite;)

Revenons en au voyage. J’ai utilisé un jersey gris pour rappeler la couleur pierre de l’entrée de la grotte de chufin, les surpiqûres à l’aiguille double sont faites avec un fil orange foncé (col, poignets et ceinture), pour rappeler les couleurs des peintures rupestres. (Je vous parlerai dans un prochain article de ma découverte du fil mousse pour les surpiqûres à l’aiguille double, c’est magique !)

DSCN3824

Pour garder un souvenir de cette chouette grotte, j’ai réalisé un pochoir d’après l’une des gravures à l’entrée de la grotte (pour les détails du pochoir, voir en fin d’article), ici elle est réalisée avec de l’encre versacraft « orange » et « brique » pour créer des reflets.DSCN3828

Détail de la bêêête: il s’agirait probablement d’un cerf (ou similaire) qui annonce a tout le troupeau l’heure de l’apéro qu’il y a un danger. Bon faut l’imaginer le cerf sur le haut de la colline qui brâââme, mais souviens toi aussi qu’on est en -25 000 av. JC, alors l’encre versacraft et les écrans tactiles ils connaissaient pas !

C’est donc la tête, les cornes, le dos et le buste qui sont représentés. Dans la majorité des cas, ces gravures (ou dessins dans d’autres grottes) sont réalisés en 3 traits : le premier va d’une corne (ou oreille) au museau, le deuxième trait est celui du cou jusqu’aux pattes et le dernier trait représente la deuxième corne (ou oreille) et le dos. Celui ci n’avait donc pas d’arrière train ! ça devait être dur de s’enfuir en cas de danger 😀

DSCN3830-2

Détail des surpiqûres:DSCN3836 Eh t’as vu l’hommo Erectus ?! Il a réussi a se faire une peinture dans le dos ! Balèze le mec !Homo_ErectusMontage

Promis je l’ai croisé sur un chemin !

Et voici l’image originale. Cette gravure se trouve donc sur une grosse pierre (un reste de mur) dans la salle a l’entrée de la grotte.chuffin1

La réalisation du pochoir a été assez amusante, et m’a demandé quand même pas mal de précision. Retracer la forme au stylo, la découper dans du carton fin, puis dessiner à nouveau sur une 2ème planche de carton, coller un fil de laine épais sur ce trait pour donner du « volume » sous le tissu. En superposant les 2 couches, avec le jersey au milieu j’ai pu appliquer l’encre, avec un petit tampon improvisé dans une chute de molleton de chanvre. D’abord une couche d’encre « orange », puis quelques touches d’encre « brique » pour se rapprocher de l’effet rupestre des peintures préhistoriques.

DSCN3855

Alors ce voyage t’as inspiré ? En tous cas nous on s’est bien marré, et j’ai réussi a imprimer quelque chose sur un t-shirt de Mister J, et ça c’était pas gagné, surtout qu’il a même dit qu’il aimait bien, et qu’il le porterait ! 😀

Participer à ce concours m’a fait faire un grand pas dans la garde robe homme, et m’a fait improviser un pochoir, et je dois dire que je me suis bien amusée à imaginer tout ça.

P.S. : N’oubliez pas, jusqu’au 29 c’est mon anniblog, et pour participer au tirage au sort et gagner une « pochette origami » c’est par ici

Publicités

7 réflexions au sujet de « Cueva del Chufin – le T-shirt »

  1. Merci beaucoup Rachel;-) il faut encore que je m’améliore, même si le fil mousse aide pour les surpiqûres, je trouve que le tissu se resserre quand même entre les 2 coutures…

    J'aime

  2. Je confirme, il est adopté et porté, et ça donne envie d’en faire d’autres, je suis contente d’avoir passé du temps à modifier le patron;)

    J'aime

Laisser un commentaire - il sera lu avec attention

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s